Le Château du Cleray

LE MUSCADET

Région viticole et terroire

La Loire est le berceau d’une des toutes premières appellations, le Muscadet encore appelé Melon de Bourgogne. Ce cépage, lointain cousin du Chardonnay, fut exporté de Bourgogne par les moines au Moyen Age, sous le nom de Petite Bourgogne ou Petit Melon Musqué. Il est seul en Muscadet, unique en Loire, unique en France et quasi unique au monde. Tout juste quelques hectares en Orégon où il se fait appeler Pinot Blanc. Contrairement aux idées reçues, être né Muscadet est un formidable atout, une originalité, pour qui cherche à s’éloigner des standards et des stéréotypes.

Le vignoble de Nantes bénéficie d’un climat océanique, assez doux en hiver même si le vignoble peut connaître des grandes variations d’ensoleillement et de précipitation. Le vignoble de Nantes est installé sur les failles du massif armoricain, sur des roches volcaniques. Les ceps enfoncent leurs racines dans les roches mères les plus variées, en effet,  il existe une dizaine de terroirs différents.

Au château du Cléray nous sommes sur un sol silico-argileux traversé par une veine de schiste qui donnera cette impression de minéralité, de salinité aux vins du Cléray. L’argile, c’est la colonne vertébrale des nos vins. La silice va nous donner la tendresse, les arômes, le côté gourmand. Ce sont les spécificités du sous-sol du château du Cléray qui vont donner à nos vins cette personnalité si appréciée.

Méthode de vinification

Au début du siècle dernier, les vignerons nantais avaient pris l’habitude chaque année de conserver la meilleure barrique de la récolte. Cette dernière, baptisée barrique des noces, était réservée aux grands événements familiaux de l’année. Les vignerons constatèrent bien vite que cette fameuse barrique conservée contrairement aux autres sans soutirage, faisait preuve de qualités particulières et des plus étonnantes. Et ceci d’autant plus qu’a l’époque le Muscadet, dont la renommée ne dépassait pas la région, avait la réputation de ne pas vieillir et de ne pas supporter le transport. Sans que personne ne sache vraiment expliquer le phénomène, le Muscadet sur Lie venait de naitre.

La réglementation de la mise en bouteille sur Lie existe depuis 1977.Pour en bénéficier, les vins doivent avoir passé un seul hiver en cuve ou en fut, reposant sur leurs lies fines et avoir été mis en bouteille avant le 30 novembre qui suit la récolte. Les progrès techniques permettent maintenant de comprendre le phénomène. En fait, la vinification débute, comme pour la quasi –totalité des vins blancs, par un débourbage, afin d’éliminer les plus gros résidus de vendanges. Après la fermentation alcoolique, on commence par éviter soigneusement le départ en seconde fermentation, dite fermentation malolactique. Il s’agit là d’une des dernières spécifiques des Muscadets qui perdraient dans cette aventure leur fraicheur et leur vivacité. Dès lors, le vin initialement trouble va se clarifier lentement au fil de l’hiver. Les particules en suspension, principalement des levures qui ont achevé leur travail de transformation du sucre en alcool, se déposent dans le fond de la cuve en lies fines et nourrissent le vin en lui conférant une plus grande complexité.

Bienvenue sur Sauvion,

Pour visiter notre site, vous devez avoir l'âge légal autorisé pour acheter ou consommer de l'alcool.
S'il n'existe pas de législation dans votre pays, vous devez être âgé de 18 ans au moins.


Oui   Non


FERMER