Elevage et mise en bouteille des Muscadet sur lie

25/05/2018

 

Dans le jardin, depuis la mi-avril, la vigne pousse très vite. Le millésime 2017 est déjà prêt dans les cuves, les barriques et nos viticulteurs ont commencé la mise en bouteilles des Muscadet. A l’occasion de ce nouveau rendez-vous du mois de Mai, nous vous proposons de découvrir les secrets de l’élevage et de la mise en bouteille de nos produits phares : les Muscadet sur lie.

 

Par définition, la lie est un dépôt formé à la suite de la fermentation alcoolique. Les lies sédimentent au fond des barriques ou des cuves et sont principalement composées de levures et bactéries différentes. On appelle « sur lie » les Muscadet, Muscadet Sèvre et Maine, Muscadet Côtes de Grandlieu et Muscadet Coteaux de la Loire qui ont été produits en respectant cette méthode ancestrale. 

 

Un peu d'histoire...

 

Les Muscadet sur lie impliquent un mode de vinification bien déterminé. Ce délicat procédé a un impact non négligeable sur le produit, puisqu’il participe grandement à sa qualité.

La vinification des Muscadet sur lie trouve sa source dans les vignobles nantais du XXème siècle. En effet, très attachés à leur famille, les vignerons de la région de Nantes gardaient la meilleure barrique de leur récolte – aussi appelée « Barrique de la Noce » - pour célébrer les grands événements. La « Barrique de la Noce » était ainsi conservée sans soutirage, ce qui conférait au vin une fraîcheur toute particulière ainsi qu’un bouquet complet. De nos jours, le Muscadet Sèvre et le Muscadet Sèvre et Maine sur Lie ont la particularité d’acquérir un très léger perlant de gaz carbonique naturel, tout en conservant le bouquet et la fraîcheur d’antan.   

 

Quelques éléments techniques...

 

Comme indiqué précédemment, les Muscadet sur lie nécessitent une technique particulière, de la finesse et beaucoup de délicatesse. Au retour des vendanges, il s’agit d’initier le processus de fermentation : procédé naturel pendant lequel le jus de raisin pressé (aussi appelé moût) se transforme en alcool, grâce à l’action du sucre contenu dans sa pulpe et des levures. L’hiver suivant venu, il est coutume pour les vignerons de soutirer les vins, c’est-à-dire de les retirer de la cuve où ils ont fermenté des mois durant, afin de les transvaser dans des barriques ou cuves propres. Là, ils subiront une deuxième décantation, réalisée dans le but de clarifier les vins et de les isoler de leurs lies. 

Dans le vignoble nantais, le processus diffère quelque peu. En effet, les Muscadet étant particulièrement sensibles à l’oxydation, il est impératif de ne pas les brasser et les soutirer. Dès lors que la fermentation est achevée, le travail des levures est terminé et ces dernières meurent, puis se déposent au fond de la barrique. Ce dépôt forme finalement la lie, qui permettra de nourrir le vin, lui donner plus de gras, d’arômes, de complexité et de minéralité. Les Muscadet resteront donc sur les lies de vinification, dans les fûts ou cuves où ils ont fermenté, jusqu’à la mise en bouteille.  L’élevage sur lie créé ainsi un perlant particulier, qui apporte de la fraîcheur en bouche,  caractéristique unique de la vinification sur lie. 

 

Cahier des charges

 

La mention « sur lie » ne peut être conférée à un Muscadet, que si le processus de vinification a scrupuleusement respecté son cahier des charges.  « Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient d'un élevage sur leurs lies fines de vinification dès la fin de la fermentation alcoolique et au moins jusqu'au 1er mars de l'année qui suit celle de la récolte. Pour bénéficier de la mention sur lie, les vins ne passent qu'un hiver en cuve ou en fût et se trouvent encore sur leurs lies fines de vinification au moment de la mise en bouteille. Les vins sont mis en bouteille dans les chais de vinification entre le 1er mars et le 30 novembre de l'année qui suit celle de la récolte. Les vins ne peuvent être commercialisés qu’à partir du 8 mars de l'année qui suit celle de la récolte.

Mise en bouteille : Les Muscadet sur lie doivent être embouteillés directement de la barrique ou de la cuve dans la bouteille. Aussi, les viticulteurs font appel à des entreprises qui sont équipées d’unités mobiles d’embouteillage et qui se déplacent chez les viticulteurs pour embouteiller les vins directement de la cuve à la bouteille. »

Au Château du Cléray, nous sommes particulièrement fiers de perpétuer ce savoir-faire et de vous proposer une sélection de Muscadet sur lie qui saura vous ravir.

 

Découvrez la sélection du moment

 

 

 

                                                    

Retour


FERMER